#Travel ~ Road trip : la Death Valley, entre dunes de sable, désert de sel et palette d'artiste

Il y a une semaine, je vous parlais de notre départ pour notre road trip dans les parcs nationaux américains direction la première étape, la Death Valley. Aujourd’hui, je vous propose de rentrer dans le vif du sujet avec cet article sur notre premier jour dans ce lieu désertique, minéral et si dépaysant !

Après une bonne nuit de sommeil dans notre titine, nous nous levons avec les premières lueurs du jour pour essayer de visiter une partie de la vallée « à la fraîche ». Comme son nom l’indique, la Death Valley est une terre hostile et les températures y sont vraiment extrêmes, d’ailleurs sans le soleil qui tape, on supporte bien une petite laine…

 

C’est parti, nous quittons le camping « Emigrant » et nous nous dirigeons vers notre première étape : Les Mesquite flat sand dunes. Ce lieu est hors du commun et se détache du reste de la vallée puisqu’il s’agit d’un véritable désert de sable. Pour les fans de Star Wars, des scènes des épisodes IV et VI y ont été tournées (pour plus de détails), alors nous ouvrons l’œil, sait-on jamais, si on tombait sur Maître Yoda…

Étant parmi les premiers sur le site, nous décidons de nous rendre au plus loin, au sommet de la plus haute dune et de profiter du panorama. La marche dans le sable et sous la chaleur naissante n’était pas de tout repos, mais l’expérience en vaut la chandelle. Arrivés au point culminant, le silence règne dans ce grand espace, on nous donne l’impression d’être seuls au monde. Le vent souffle et siffle, soulève le sable qui danse devant nous… Nous sommes tout petits dans cette immensité qui nous entoure et restons là assis à contempler le paysage.

 

Une fois notre méditation matinale terminée, nous dévalons les dunes direction notre deuxième étape de la journée, le Bad water Bassin, un désert de sel 835 mètres en dessous du niveau de la mer. Ici, l’hostilité se fait ressentir, de gros nuages menaçants semblent déverser leurs pluies sur les montagnes qui entourent la vallée, mais ici au beau milieu de ce désert de sel l’air est lourd et sec. Le blanc des cristaux de sel contraste avec le gris et ocre des roches alentour, le spectacle est saisissant !

 

Aller, nous remontons dans la voiture et empruntons la fameuse « scenic drive » qui nous conduit vers le site « artist’s palet ». Ce petit endroit regroupe des roches de couleurs différentes allant du vert au bleu en passant par le rose et le rouge, d’où son nom... Les photos des brochures touristiques sont plus époustouflantes que le site en lui-même, mais c’est tout de même un détour à ajouter sur votre itinéraire car la scenic drive qui y conduit est magnifique.

 

Il est 16h environ et nous sommes déjà fatigués de notre journée, les petites randonnées sous cette chaleur ont eu raison de nous. Nous nous dirigeons vers notre campement et nous arrêtons en chemin à un superbe point de vue, le Zabriskie Point. Ici, nous surplombons un paysage de canyons dessinant de curieuses formes. La scène a beau être désolée et desséchée, on sent la présence de l’eau qui a aidé à creuser ces ravines. Le point de vue est superbe, un incontournable de la Death Valley !

 

Après les détails de cette journée chargée en découvertes et dépaysement, voici une série de petits conseils pour profiter du parc :

 

Tips & Tricks

  • Profitez du soleil levant ou couchant pour visiter les Mesquite flat sand dunes, car les ombres qui s’y dessinent créent un décor très photogénique.
  • Levez-vous tôt pour commencer vos visites lorsque le soleil n’est pas encore à son zénith.
  • Prenez des réserves d’eau plus qu’il n’en faut et buvez régulièrement même si vous n’avez pas soif.
  • Ne mettez pas vos mains et pieds n’importe où, qui dit désert dit serpents…
  • Pour un emplacement de camping gratuit, arrivez aux aurores. Premier arrivé, premier servi !
  • Faites un choix entre les grandes randonnées et les petites marches. Si comme nous, vous prévoyez de ne rester que 2 jours, les petites marches sont plus adaptées et vous permettent de visiter différents sites. Les temps de voiture entre les sites d’intérêt sont assez réduits et les paysages sont toujours chouettes à observer.
  • Rendez-vous au Furnace Creek Visitor Center pour avoir une carte de la vallée et des conseils sur les choses à faire en fonction des prévisions météo du jour.

 

À très vite pour un dernier article sur la Death Valley, je vous emmènerai sur le site d’un ancien volcan, le Ubehebe Crater. See You In The Next Episode Guys,